En Live Musique

On y était : plateau rock français au BBC

Le plateau musclé au BBC de ce 3 décembre avait tout ce que l’on attendait : du gros son et un public en surchauffe. Retour.

 

La soirée commence, et Shanka (guitariste de No One Is Innocent) monte sur scène pour nous présenter ses potes de Darcy qui assuraient la première partie. Les Rennais sont actuellement en tournée avec le groupe tête d’affiche. Dès le début, on constate des lacunes scéniques assez embêtantes : les musiciens sont peu présents notamment le bassiste qui tourne constamment le dos au public. Tout cela est rattrapé par la grande facilité du chanteur à communiquer efficacement avec le public, il chauffe la foule à lui seul en blaguant et en motivant le public assez froid que l’on connait. Un public d’ailleurs assez âgé et avec assez peu de jeunes, la salle est pourtant bien remplie. Le style de Darcy est un punk/rock assez virulent, rebelle et chanté en français. Les morceaux sont frénétiques et les têtes bougent dans le public. Le chanteur n’hésitera pas à mettre une pique pour la présidente du Front national.

 

Place ensuite aux locaux du soir, le quatuor de DAAD. On est face à un rock assez agressif, old school et mélancolique. Même avec des instrumentaux lourds, les paroles sont mises en avant, le charme est total. L’exécution scénique est impeccable et les harmonies de voix sont vraiment belles. La grosse révélation restant David Fauvel, à la guitare et au chant, et son talent de comédien très bénéfique en concert. Un concert très riche mais calme, peut-être trop calme au vu de la teneur de la soirée.

 

Le groupe vedette arrive sur scène sous les applaudissement, Kémar laisse le micro à Shanka, qui nous lit un texte fort et puissant à propos des événements récents. S’en suite une minute de bruit ininterrompu, le public est réceptif au message de François Maigret. Le but n’était probablement pas celui-là, mais la conséquence était une folie immédiate du public. Le groupe est déchainé et le public ultra-réceptif. Tout ça vient s’ajouter au jeu de lumière incroyable et un fond de scène reprenant magnifiquement la cover de Propaganda. Chaque morceau résonne comme une bombe, notamment “Nomenklatura“ ou “Silencio“. Un petit hommage est donné à Bertrand, originaire de notre région. Mais ce n’était pas le seul happening : Kémar qui a sauté dans le public ou une grosse partie du public qui est montée sur scène. Plein les yeux, plein les oreilles, on n’en attendait pas moins. Mieux valait se placer loin pour ne pas se prendre tous les survoltés du moshpit.

 

Des gros plateaux comme on les aime et comme on aime les voir dans cette salle. Retrouvez le reste de la programmation du BBC sur www.bigbandcafe.com + les photos de la soirée sur le Facebook de DAAD.

À propos de l'auteur

Pablo

Pablo

Co-fondateur de Culturacaen.fr - Rédacteur Musique
Parisien attaché à sa région d'adoption, Pablo est passionné d'histoire, de politique et surtout de culture et de musique. Baigné dans le cadre des professions et passions culturelles de ses parents, il s'est profondément attaché au monde du spectacle dès son plus jeune âge. Très vite, s'informer et écrire sur cette passion devient une obsession. Cette dernière étant toujours en phase avec l'actualité, notamment régionale. Écrire, apprendre, rencontrer et se rendre aux événements sont pour lui des nécessités, des plaisirs et des facteurs d'enrichissement.